Place Marie-Ange de la Pinta

Fin d’après-midi dans le quartier du Panier. On fait des photos avec mes camarades du mercredi. Alors qu’on remonte une petite rue paisible, arrive derrière nous un gamin qui passe au petit trot, sans un regard, puis disparaît au fond de la rue. Salut !

Passage de Lorette

C’est un passage dans la rue de la République à travers des immeubles et une cour jusqu’à un escalier qui monte jusqu’à la rue de Lorette dans le quartier du Panier. J’y fais un tour, à la bonne saison, celle où, en fin de journée, le soleil éclaire l’escalier jusqu’en bas.

Canebière

Le plus souvent, quand je descends la Canebière, je garde l’appareil photo (discrètement) à la main. C’est bien rare que je ne trouve pas une situation ou quelqu’un à photographier. Ce jour-là, quand je vois cet homme seul au petit sourire énigmatique, assis à une terrasse devant les mannequins, je n’hésite pas très longtemps avant d’appuyer sur le déclencheur.

Canebière

Fin de journée en bas de la Canebière. Ces adolescentes sont très occupées à se montrer des photos sur leurs téléphones. Arrive dans mon dos un jeune type qui passe près d’elles sans s’arrêter. Il leur dit quelque chose que je n’entends pas, se retourne deux pas plus loin, souriant. Les filles semblent sceptiques.

Place de l’Hôtel des Postes

Après avoir déposé des bouquins dans le coffre de ma moto garée à proximité, j’aperçois ce monsieur assis sur les marches. Discrètement, je fais comme lui. Il fait chaud, la pierre est fraîche : un bon coin pour s’aérer les extrémités.