Frioul

Quand le soleil tape fort, les îles du Frioul, belles plages et superbes calanques, sont une destination recherchée. Les navettes en partance du Vieux Port sont prises d’assaut. Assis à la poupe du bateau contre le bastingage, je constate qu’il y a toutes sortes de passagers.

Plage des Catalans

Vidéo photo

A l’ouverture de ce blog en 2016, j’étais plus video que photo, c’est pourquoi lorsque mon boitier rendait l’âme, je me focalisais sur les performances video de ces nouveaux appareils qui font aussi bien des images fixes que des films et qui ont envoyé les caméras grand public ad patres.
Au fil des ans, mes centres d’intérêt s’équilibrent. Toujours intéressé par la vidéo, je pratique au sein de CinéTravelling, une association marseillaise.
Quant à la photo, l’obligation que je m’impose de poster deux photos par semaine, le lundi et jeudi, me contraint à alimenter régulièrement ma base de données d’images. D’autant plus que j’essaye de mettre en ligne des images capturées dans les jours précédant la publication. Un challenge difficile que je tiens du mieux possible.
Un constat pour finir : désormais, si je change d’appareil photo je m’intéresse plus aux performances photo que video. J’en suis là pour l’instant. C’est ce qu’on appelle le changement dans la continuité.

Soleil et mistral, le duo pour garder son manteau sur la plage des Catalans.

La Pointe Rouge

Limites

Dans le domaine de la photo de rue, je me suis posé quelques limites. Au moins deux : je photographie peu les couples, surtout s’ils sont aisément identifiable, histoire de ne pas semer la zizanie… Et pourtant il y en a de magnifiques.
Seconde règle : j’évite les images avec des protagonistes en situation dévalorisante, humiliante ou simplement ridicule. Il m’arrive parfois d’oublier ce second principe quand la photo me semble drôle. Je sais, ce n’est pas une excuse.
Rien de tout ça avec cette image un peu floue, en contre-jour. Quand je vois arriver ces jeunes filles, la joie de vivre qui se dégage de cette petite bande me touche. Sur ce trottoir, juste au-dessus de la plage de la Pointe Rouge, j’ai le sentiment de croiser un pur moment de joie, peut-être de bonheur. Ce n’est pas si fréquent. Clic !

Rue d’Aix

En sortant de l’Alcazar, je remonte la rue en direction de la Porte d’Aix. Grand soleil et beaucoup de monde sur le trottoir malgré les apparences. Je peux avancer, tranquille, appareil photo à la main parmi les badauds qui se croisent. Quand je vois ce chibani discuter avec une dame, je m’approche vraiment très près.

Contrairement à ce que j’ai dit lundi, je continue à publier régulièrement des photos.

« Terrasses du Port »

En vadrouille dans le centre commercial, je viens prendre le soleil sur la grande terrasse et contempler la vue sur le Frioul et la Côte Bleue. Ce trio faisait la même chose quelques secondes plus tôt.

Sainte-Victoire

Une fois n’est pas coutume, petite randonnée pédestre dans la Sainte Victoire un jour de grand soleil… et de grand vent. Un(e)* téméraire alpiniste en pleine action donne l’échelle, mais il faut le (la) trouver ! Indice : il (elle) est dans la partie gauche de l’image.

  • je déteste l’écriture dite inclusive.

L’alpiniste est dans le cercle rouge :

Prado

Je gare ma moto à coté du scooter de ce couple au moment où la jeune femme revêt son chien d’une combinaison qui laisse sortir les pattes. Il se laisse faire. Quand elle lui pose sur le museau une paire de lunettes de soleil et qu’il ne bronche pas, j’engage la conversation, m’inquiétant du froid qu’il fait ce dimanche, malgré le soleil : « Aucune inquiétude, Olaf adore faire du scooter, il préfère ça à la balade. » me dit-elle. Si elle le dit…

Rue François Simon

Sortie dans le quartier de la Belle de Mai un matin hivernal ensoleillé qui inscrit les ombres sur les murs. J’attends, je ne sais pas trop quoi, mais j’attends. Cet espace me parle. Comme dit Raymond Depardon : « Il y a quelque chose de mental dans la photo de rue. Il ne faut pas trop chercher à comprendre, il faut laisser l’improvisation se faire par rapport à quelque chose qui te dépasse. » Je suis dépassé.

rue François Simon

Frioul

Sortie photo au fort de Ratonneau sur les îles du Frioul. Ces vestiges d’un fort du XIXe siècle, sur le point culminant du Frioul, sont occupés par les gabians qui apprécient assez peu les visites quand leurs petits viennent de naître. On est prié de ne pas trop s’approcher.

01072020-DSCF1418

 

 

 

Rue Esperandieu

« Il nous faudra demain tirer les leçons du moment que nous traversons, interroger le modèle de développement dans lequel s’est engagé notre monde depuis des décennies et qui dévoile ses failles au grand jour. […] Ce que révèle cette pandémie, c’est qu’il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché », Emmanuel Macron, début mars 2020. C’est quand demain, au fait ?

07052020-P2150574.jpg