Canebière

Départ aux Réformés vers 10 h. La manifestation s’ébroue lentement, très lentement, il y a beaucoup de monde. Arrivé sur la passerelle qui enjambe le cours Lieutaud, impossible de trouver une place pour faire des images en surplomb. Je continue en direction de Castellanne avant de faire demi-tour et de remonter toute la manifestation, appareil à la main, jusqu’à son points de départ : je fais cette image alors que les derniers manifestants sont sur le point de démarrer, Il est un peu plus de midi.

Panier

Quand je passe devant ce photogramme revisité de Shining (Jack Torrance, alias Nicholson vient de détruire à la hache la porte de la salle de bain où s’est réfugiée son épouse), je me poste contre le mur bien en face de l’image. Je devrais dire : je m’incruste dans le mur pour disparaître aux yeux des passant(e)s. La ruelle est étroite, mais ça marche plutôt bien : on m’ignore et si quelques-un(e)s sont passé(e)s sans un regard pour Jack, une majorité a jeté un coup d’œil à l’inquiétant bonhomme.

La Plaine

D’abord, désolé pour cette image qui « hurle », mais j’ai une bonne raison de conserver la couleur.
Mardi 8 mars, je me rends à la Plaine pour découvrir la belle photographie couleur de ma copine Anne. Quelques jours plus tôt, elle me dit : « Je vais la faire tirer en grand format et je la collerais en plusieurs exemplaires sur la place. » J’arrive tard, il est presque 19 h, la nuit tombe quand je me pose devant la photo en même temps que deux écoliers du quartier :
Léo (à gauche) : Tu as vu qui c’est sur la photo ?…
Arthur : Non, c’est qui ?
Léo : Mais c’est la maman de Clément juste là, regarde !
J’ai changé les prénoms.

Les supports ne rendent pas vraiment hommage à la photo.

Boulevard Camille Flammarion

Comme disait un certain Jean-Luc, s’interrogeant pendant le montage de son film : « ce n’est pas une image juste, c’est juste une image. » Cette jeune femme ne se préserve pas de mon objectif qu’elle n’a même pas remarqué. Elle protège ses yeux du vent, une rafale qui me pousse dans le dos et fait s’envoler la poussière. Les apparences sont trompeuses.