Marseille

Je ne sais plus où j’ai fait cette image (avec mon smartphone) sinon que c’est dans les environs de l’Alcazar. Si quelqu’un reconnaît la rue, prière de me le faire savoir.
Comme souvent, quand je regarde mes photos sur l’écran de l’ordinateur, je découvre que certain(e)s m’ont repéré au moment de la prise de vue, comme cette dame un peu à droite dans l’image.

Les Terrasses du Port

J’aime assez trainer dans les grandes allées de ce centre commercial aux sièges improbables, aussi inconfortables que biscornus. Le monsieur au premier plan est posé là depuis un moment, parfaitement immobile. Je le photographie, mais l’espace me semble un peu vide malgré le mannequin dans son dos. J’attends que quelqu’un veuille bien occuper le fauteuil (?) du fond pour faire la photo.

Rue de la Halle Puget

Debout au milieu de la place près de la halle, je patiente, l’appareil photo à la main. La chaleur est accablante. Les rares passants rasent les murs à la recherche d’un peu d’ombre. Pas l’homme en blanc qui traverse l’espace paisiblement sous le soleil.

Rue d’Aix

Dans le cadre du projet Citizen Campus sur l’engagement de jeunes européens, j’accompagne un petit groupe, téléphones portables en mains, pour un défi photographique nommé Générations Marseille : diversité et solidarité.
Objectif : saisir la diversité et la solidarité au fil d’un parcours dans les rues du vieux Marseille. Pas facile, ils ont fait ce qu’ils ont pu. Moi aussi avec cette image saisie à la volée.