Promenade au bord de la mer

C’est le joli nom que donne Google Maps à cette digue devant le Mucem. Assis sur le mur au pied du Fort Saint-Jean, j’espère voir un beau coucher de soleil. Les nuages en ont décidé autrement.
Je n’ai que mon appareil photo sous la main quand d’autres, plus prévoyants, ont porté l’apéritif.

Promenade au bord de la mer

C’est le nom que donne Google Map à ce quai au pied du Mucem, entre l’anse du Pharo et la digue du large. Là où ce couple vient voir les bateaux quitter le Vieux Port. Là où je manipule le zoom de mon appareil photo.

Plage du Prado

Je le vois de loin un matin de grand vent. Le froid a fait fuit les promeneurs et les contemplatifs, mais il demeure imperturbable. Assis sur un muret, je l’observe de loin : il passe de l’immobilité totale à des figures au ralenti ou très rapides, comme s’il avait un adversaire face à lui.

Plage de la Pointe Rouge

Bonne année à toutes les choses, au monde, à la mer, aux forêts.
Bonne année à toutes les roses que l’hiver prépare en secret.
Bonne année à tous ceux qui m’aiment et qui m’entendent ici-bas.
Bonne année aussi, quand même, à tous ceux qui ne m’aiment pas.

Rosemonde Gérard

Prado (plages)

Malgré le mistral glacial (pléonasme) de cette fin novembre, je ne suis pas le seul à arpenter les plages, tel le surfeur confirmé, à la recherche de « la vague ». Je n’ai pas eu la patience de mon collègue, assis sur une rocher, qui n’a pas quitté une seconde le viseur de son appareil photo. J’espère qu’il l’a eue !