Panier

Bloc-notes

MIdi, deux devant la vieille Charité, personne ou presque dans la rue. Autant je fais souvent des images à la va-vite, autant ce jour là je prends mon temps : je passe, je repasse, je vire, je tourne, je le photographie sous plusieurs angles. Très occupé par son téléphone, il n’a jamais levé la tête.

Musée Regards de Provence

Après une déambulation dans le Panier avec un trio d’étudiants qui étudie tags, graffitis et street art dans Marseille, visite d’une exposition au musée, ouvert juste pour nous. J’apprécie, mais à un moment mon regard gagne le large.

Palais Longchamp

J’ai hésité un moment avec cette photo. En montant les marches du Palais Longchamp en fin d’après-midi, j’aperçois cette femme au premier plan et ce type au fond qui bavarde avec quelqu’un masqué par le socle de la statue. La scène me plaît, mais pas le temps de vraiment cadrer, je fais la photo « à l’arrach ». Au final, j’aime bien ce déséquilibre, ces matières, ces postures. Et vous ?…

Palais Longchamp

Fin d’après-midi venté dans les escaliers du parc. J’entends une belle musique qui se répercute sous les voutes de pierre comme si c’était un petit orchestre. Il est seul, sympathique, portable sur le genou, je suppose, pour suivre la partition. Je lève le pouce pour dire mon plaisir et l’appareil photo pour obtenir son accord. Il répond d’un clin d’œil.

Pharo

Dans ma quête photographique, je vais de temps en temps faire un tour dans le parc du Pharo très fréquenté aux beaux jours. Sous le soleil de juillet tout le monde cherche l’ombre sauf ce monsieur qui fait un somme devant le Mucem et la Major. Je me suis approché, éloigné de lui, pas de problème, je ne l’ai pas dérangé.

07072020-DSCF1602-Modifier.jpg

Frioul

Sortie photo au fort de Ratonneau sur les îles du Frioul. Ces vestiges d’un fort du XIXe siècle, sur le point culminant du Frioul, sont occupés par les gabians qui apprécient assez peu les visites quand leurs petits viennent de naître. On est prié de ne pas trop s’approcher.

01072020-DSCF1418

 

 

 

Quai de la Joliette

 » Bleu de Chine. Œuvre du sculpteur Bruno Catalano. Cette sculpture rend hommage à tous les travailleurs du port de Marseille ainsi qu’à toutes celles et et à tous ceux qui ont recommencé leur vie sur ces quais. Réalisée par la fonderie d’art Barthélémy à Valence (France) en juillet 2018. » Inscription sur la socle de la statue.

04062020-DSCF0488

Rue Esperandieu

« Il nous faudra demain tirer les leçons du moment que nous traversons, interroger le modèle de développement dans lequel s’est engagé notre monde depuis des décennies et qui dévoile ses failles au grand jour. […] Ce que révèle cette pandémie, c’est qu’il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché », Emmanuel Macron, début mars 2020. C’est quand demain, au fait ?

07052020-P2150574.jpg

Saint-Charles

Au bout d’une semaine, j’ai fini par sortir avec mon petit papier dans la poche pour une marche à pied dans la ville. Dois-je vous préciser que j’ai « débordé » du  kilomètre réglementaire autour de mon domicile et même triché sur l’heure pour rester un peu plus longtemps dehors ? J’ai fait cette photo à 16 h 50 mercredi 25 mars sur le parvis de la gare. Du jamais vu.

25032020-P2140567-Modifier.jpg