Parc Longchamp

En arrivant sur le haut du parc, je vois de loin un homme trottiner, puis s’installer sur un tapis de gymnastique au moment où je me poste discrètement à l’ombre, à distance raisonnable. Quand il sort de son sac cet espèce de rouleau (pour durcir les abdos ?), j’attends quelqu’un(e) qui pourrait s’intéresser à lui mais la dame passe, indifférente.

Canebière

Je rentre chez moi à pied en remontant la Canebière en fin de journée, après la canicule de l’après-midi. C’est là que j’aime le plus Marseille en voyant la diversité des looks, des gens, des tenues. Sans parler des regards ni des petits (à cause du Mistral ?) drapeaux qui pavoisent la plus célèbre avenue de la ville pour le 14 juillet.

Métro Bougainville

Face à la station de métro, un mur d’une couleur pas banale. Je suis curieux, j’ai regardé sur Google Map : il était déjà rose lors du passage de la Google car, sauf qu’il était couvert de tags et d’affiches.
Le jeune homme devait m’attendre, il est parti quelques secondes après la photo. La dame aussi 😉

Parc Longchamp

Midi et des poussières dans le parc. De loin, j’entends des expirations fortes, un souffle rauque et puissant. Le type déborde d’énergie, frappe un partenaire invisible, se retourne, vire, fait des bonds, frappe de nouveau en poussant des cris brefs qui, à aucun moment, ne font tourner la tête des trois gamines assises à l’arrière plan. Energique le boxeur, tranquilles les petites.