Friche de la Belle de Mai

Lundi après-midi, je fais le marché à la Friche de la Belle de Mai. Il est environ 17 h, enfin il ne fait plus nuit noire, le soleil est bas sur l’horizon et moi, surpris par cette belle lumière sur les wagons à proximité, je fais une photo avant d’entrer acheter mes poireaux.

Vieux-Port

Je ne sais pas s’il fête un quelconque événement ou s’il a simplement soif. Il est peut-être comme la femme dans la chanson de Renaud « Dès que le vent soufflera » :
Assise sur une bitte
D’amarrage, elle pleure
Son homme qui la quitte
La mer, c’est son malheur.

Corniche Kennedy

A Marseille le soleil se couche derrière le Frioul, plein ouest. L’après-midi et le soir, sur la corniche, je longe le parapet pour éviter le violent contrejour et placer passantes et passants dans la lumière.

Promenade au bord de la mer

C’est le joli nom que donne Google Maps à cette digue devant le Mucem. Assis sur le mur au pied du Fort Saint-Jean, j’espère voir un beau coucher de soleil. Les nuages en ont décidé autrement.
Je n’ai que mon appareil photo sous la main quand d’autres, plus prévoyants, ont porté l’apéritif.