Boulevard Longchamp

Bloc-notes
Le savez-vous ? La photographie est un iceberg. Ce que vous voyez d’un photographe est une infime partie de sa production, a dit un érudit dont j’ai oublié le nom.
En ce qui me concerne, ce n’est pas toujours vrai. J’ai peu de scrupules à montrer des images (trop ?) banales. Simplement parce que mon blog est plus un bloc-notes qu’une galerie photos. Un bloc-note sur lequel je partage mes pérégrinations marseillaises sans privilégier forcément la qualité technique (exposition soignée, netteté parfaite, cadrage impeccable etc).
Je n’irai pas jusqu’à dire que je suis indifférent à la critique, mais mon ressenti passe avant le fait de ne montrer que la substantifique moelle de ma production.

Ainsi cette image de la marche pour le climat du 9 mai 2021. Je la retiens parce que je la trouve drôle à deux titres : le slogan humoristique typiquement local et le visage très sérieux de la dame portant la pancarte.
Mais j’ai peut-être ai-je tort…
Qu’en dites-vous ?

Boulevard Longchamp

Manifestation pour le climat dimanche 9 mai 2021 à Marseille, comme partout en France. Le rendez-vous est devant le Palais Longchamp. Je vais au départ de la marche : du soleil, un petit mistral, de la musique, un sourire et une banderole impossible à laisser passer.

Porte d’Aix

Mardi 15 juin 2020, 11h : la manifestation de soutien aux hospitaliers se forme peu à peu sous un soleil radieux. Très motivés, les manifestants semblent avoir gardé en mémoire les promesses faites au début de confinement (cf. le petit autocollant devant le porteur de drapeau).

16062020-DSCF0286

Rue Senac de Meilhan

« Dépister pas pister », dit la banderole. Sans doute, je ne sais pas… Je sais juste que Le Monde et la Provence de dimanche font état d’un communiqué des professionnels de santé (médecins, infirmiers, sages-femmes, pharmaciens, kinés etc.) qui s’indignent du nombre de masques — plusieurs dizaines de millions ! mis en vente ce lundi 4 mai par les grandes surfaces qui, d’après leurs chargés de communication, n’auraient pas constitué de stocks. Quand on sait que les soignants en ont cruellement manqué, que des gens sont morts faute de ces fameux masques qui ne servaient à rien au début de la pandémie, comme chacun s’en souvient, il y a de quoi se poser des questions. « Aujourd’hui la consternation s’allie au dégoût », écrivent les soignants dans le même communiqué. Quelques chose ne tourne pas rond, non ?

02052020-P2150512-Modifier.jpg

Canebière

Manifestation du 17 décembre. Rassemblement CGT en haut de la Canebière. L’orateur et son comparse, juchés sur le toit d’une camionnette, chauffent l’assistance avant le départ du cortège, au pied de l’église Saint-Vincent de Paul, plus connue à Marseille sous le nom d’église des Réformés. Grosse ambiance.

P2100414.jpg