Avenue des Chutes Lavie

Je le vois de loin dans les bras de son maître. Le petit chien m’a aussi repéré, il me suit des yeux tandis que j’approche en douceur, craignant qu’il se mette à aboyer quand je serai trop près à son goût. Eh bien non, il reste coi. Merci le chien.

Promenade Louis Brauquier

Au pied du Mucem mouille un superbe voilier en bois, à moins qu’il ait jeté l’ancre ou simplement stationne. Rayez les mentions inutiles. Sur le pont veille un chien impassible. Assis face à lui sur une bitte d’amarrage, je fais des petits bruits pour qu’il regarde dans ma direction. Il ne bouge pas d’un poil, les babines posées sur le bastingage.

Rue Saint-Ferréol

Je descends la Canebière quand j’aperçois le chien de dos au premier plan, posté au coin de la rue Saint-Ferréol. En avançant, je découvre qu’il n’est pas seul. Je fais la photo en marchant, sans m’arrêter, sans regarder en direction du Centre Bourse au fond de l’image.

Prado

Je gare ma moto à coté du scooter de ce couple au moment où la jeune femme revêt son chien d’une combinaison qui laisse sortir les pattes. Il se laisse faire. Quand elle lui pose sur le museau une paire de lunettes de soleil et qu’il ne bronche pas, j’engage la conversation, m’inquiétant du froid qu’il fait ce dimanche, malgré le soleil : « Aucune inquiétude, Olaf adore faire du scooter, il préfère ça à la balade. » me dit-elle. Si elle le dit…