Major

Vendredi 8 octobre 2021, 11 h du matin, quelques centaines de supporters de l’Olympique de Marseille arrivent en chantant devant la Major avec drapeaux, écharpes et feux de Bengale pour rendre un dernier hommage à celui qu’ils appellent le « Boss », Bernard Tapie. La petite dame à lunettes, en bas à droite de l’image (et deuxième photo), voyant que je la photographie, s’approche de moi et me dit avec émotion : « Monsieur, je dois vous dire que mon fils est né un 26 mai. » Elle ne me précise pas l’année. Le 26 mai 1993 c’est le jour où Basile Boli a envoyé le ballon de la tête dans les filets de l’AC-Milan et l’OM sur le toit de l’Europe. Amen.

Place de l’Hôtel des Postes

Après avoir déposé des bouquins dans le coffre de ma moto garée à proximité, j’aperçois ce monsieur assis sur les marches. Discrètement, je fais comme lui. Il fait chaud, la pierre est fraîche : un bon coin pour s’aérer les extrémités.

Place Castellane

Aux alentours de midi, la place Castellane est généralement bondée. J’en profite pour me mêler aux passant(e)s pressé(e)s qui n’ont que faire de moi. Ça penche, mais j’aime bien et, si je corrige pour retrouver l’horizontale, la dame du fond disparaît. Ce serait dommage.

Rue de Rome

Je les vois de loin. Le couple marche tranquillement, le gamin sur les épaules du père. Au moment où je les croise, le gosse ouvre des grands yeux en découvrant sa mère qui mange une viennoiserie. Il se penche d’un coup vers elle, aidé par le père (sous le coude de madame sur l’image), qui plie les genoux. Et la maman fait le nécessaire. Des gentils parents.