Vieux-Port

Je ne sais pas s’il fête un quelconque événement ou s’il a simplement soif. Il est peut-être comme la femme dans la chanson de Renaud « Dès que le vent soufflera » :
Assise sur une bitte
D’amarrage, elle pleure
Son homme qui la quitte
La mer, c’est son malheur.

4 réflexions sur “Vieux-Port

    • Tu es sans doute désabonnée. Il faut que tu refasses le nécessaire : descendre en bas de la page d’accueil du blog. Sur la gauche au-dessus du formulaire « abonnez-vous », (re)donne ton mail et ça devrait fonctionner à nouveau.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s