Avenue des Chutes Lavie

Je le vois de loin dans les bras de son maître. Le petit chien m’a aussi repéré, il me suit des yeux tandis que j’approche en douceur, craignant qu’il se mette à aboyer quand je serai trop près à son goût. Eh bien non, il reste coi. Merci le chien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s