Promenade Louis Brauquier

Au pied du Mucem mouille un superbe voilier en bois, à moins qu’il ait jeté l’ancre ou simplement stationne. Rayez les mentions inutiles. Sur le pont veille un chien impassible. Assis face à lui sur une bitte d’amarrage, je fais des petits bruits pour qu’il regarde dans ma direction. Il ne bouge pas d’un poil, les babines posées sur le bastingage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s