Montée des Accoules

Fin d’après-midi dans le quartier du Panier, il fait froid, pas un chat dans la rue. Appuyé contre un mur, j’admire la perspective et la lumière du soir quand il sort de l’allée et s’immobilise un instant sur le pas de la porte. Il jette un œil à son portable (clic), se tourne dans ma direction et passe près de moi, téléphone à la main.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s