Muséum d’Histoire Naturelle

Dans cette salle du Muséum, Sophie Calle* présente dans les vitrines, parmi les animaux, une sélection de petites annonces de rencontres publiées dans Le Chasseur Français entre 1895 et 2010. Par exemple, années 20 – 30 : « Jeune célibataire robuste, aucune trace de guerre, possédant capital, agriculteur-éleveur, épouserait jeune veuve affable. » Années 40 – 50 : « Inspecteur SNCF épouserait fille agent SNCF sérieuse pouvant fournir références. Aventurières, divorcées, infirmes s’abstenir. » Années 60 – 70 : « Divorcé, 55 ans, sérieux, voiture, économies, épouserait personne sérieuse peu sensuelle ayant logement. » Années 90 – 2000 : « Veuf, 65 ans, partagerait tendre complicité avec femme BCBG, formes généreuses. Tous pays, mais Scandinavie bienvenue. » 2017 (Ce n’est plus dans Le Chasseur Français) : « 5 kms. Jeune homme misogyne fourbe rabat-joie radin alcoolique et dépressif recherche jeune femme lunatique écervelée chiante vénale prétentieuse et dénuée de sens de l’humour pour ennui platitude scènes de ménage et plus si affinités. »

DSC00621 copie.JPG*Sophie Calle expose dans cinq musées marseillais, chacun accueillant une exposition originale. Un parcours comme un jeu de pistes en cinq actes, plein d’humour, de franchise et d’émotion. Pas si courant avec l’art contemporain…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s