Cours Belsunce

La mise au point s’est faite sur la façade d’une des tours, cours Belsunce, plutôt que sur les pigeons. Les tours Labourdette, du nom du cabinet d’architectes qui a remanié le projet initial à la demande de Gaston Defferre, alors maire de Marseille, l’ont emporté sur les volatiles au plan de la netteté. Sans doute parce qu’elles datent des années 60 et sont classées au patrimoine du 20e siècle. Respect.

P1000839.JPG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s