Plage du Prado

Un matin de février venté. Trois jours que ça dure. Sur les plages, quelques joggeurs, des téméraires qui longent la mer, pas trop près du bord pour éviter les embruns, un baigneur qui fait un aller retour si rapide dans l’eau que j’ai raté la photo, un gymnaste. Et des travailleurs dans le vent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s