Prado

Dimanche 18 mars. J’essaye vainement de remonter chez moi en voiture, mais pas moyen à cause du semi-marathon qui bloque le Prado et les rues adjacentes. Contre mauvaise fortune, je fais bon cœur avec un trio de jeunes femmes souriantes « volant » au-dessus de la chaussée.

P1860126 copie.JPG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s