Corniche Kennedy

Lundi 6 mars, fin de journée, le Mistral souffle  fort, très fort. Par instant les vagues submergent les rambardes et trempent les photographes intrépides qui s’aventurent sur les plate-formes en contre-bas de la corniche. Ce fut mon cas. Le vent fait sa loi ; en particulier sur les coiffures.

P1700868.JPG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s