Arles 2021

Je n’ai pas tout vu, loin de là ! Parmi toutes ces images : « La nouvelle avant-garde noire fait bouger les lignes entre l’art et la mode » (photos 1 et 2), dit un article du Point. Difficile de dire le contraire.
L’exposition« Etre présent », une galerie de portraits, du sud-africain Pieter Hugo est forte. Hommes, femmes enfants, tous pris de face, regards droit dans l’objectif (photo 6): « Un bon portrait est furtif, juste après, le modèle se détend », constate-t-il.
Et la rétrospective Sabine Weis, 96 ans, (photos 7 et 8) est un bonheur et mérite à elle seule le déplacement : « Quand on dit que je suis humaniste, ça me va, parce que ce que je voulais surtout photographier, ce qui m’a toujours intéressé, ce sont les gens ». Aucun doute à ce sujet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s