Cinq Avenues

En passant devant l’arrêt de tram, je suis surpris par l’allure de cette dame, très grande, très digne, très remarquable aussi. Elle semble plongée dans ses pensées, indifférente à l’entourage : peut-être voit-elle l’avenir ? Je m’arrête à quelques pas d’elle. J’attends l’arrivée du tram et l’ouverture des portes pour faire la photo.

Promenade Robert Laffont

A deux pas du Mucem, l’ours de Jayet, le plus gros du monde, près de cinq mètres de haut, attire les grands et les petits. Il suffit d’attendre un peu… « Oursjayet est biface comme Janus, dieu romain des commencements et des fins, des choix, du passage et des portes. L’ours a une face tournée vers le passé et l’autre vers un futur meilleur », est-il écrit sur la stèle à gauche sur la photo. Cette épigraphe me rappelle une pensée de Pierre Dac dans le même registre : « L’avenir de Monsieur est devant lui, et il l’aura dans le dos chaque fois qu’il fera demi-tour. »

Plage du Prophète

Du haut de la corniche je vois la plage en contrebas. Du monde partout, ça joue au beach volley, des gens assis assis prennent le soleil, des gamins font des châteaux de sable. On se croirait au printemps. Je descends par les escaliers : me voici à l’entrée de la plage. Une bien belle journée.